Pour donner une définition toute simple de ce métier, en voici quelques traits descriptifs.

22

Un photographe professionnel effectue des prises de vue, organise des séances photo ou fait des retouches. Il est l’expert qui prend en charge les variables lumières, le cadrage ainsi que la vitesse des clichés pour faire une photo de qualité. Ces services peuvent être requis dans de nombreux domaines tels que la presse, les magazines, le web et bien d’autres secteurs.

Après les prises viennent les tirages. C’est une autre activité indissociable du métier de photographe professionnel. Cette partie exige une certaine expertise pour garantir la qualité du rendu en prenant en compte tous les aspects techniques inhérents.

Quelles sont les exigences du métier de photographe professionnel ?

Dans l’art de la photographie, il faut bien être inspiré. Cela est dû au fait que le professionnel de la prise de photo travaille de façon indépendante, c’est-à-dire qu’il est le seul maître du le travail qu’il fait. D’où la nécessité d’avoir une grande compétence, mais aussi l’inspiration des artistes à l’instar des peintres ou des poètes. Cette qualité se traduit par de l’imagination et de la créativité surtout quand il s’agit de capturer des instants uniques et qui soient en même temps évocateur.

L’autre qualité à avoir pour un photographe, c’est d’être patient. Pour immortaliser la bonne image, la répétition des prises de photo ou l’attente du meilleur moment sont autant de réalité auxquelles il devra faire face. L’exigence de la qualité sous-entend, à travers cela, une rigueur sur soi en plus d’un dépassement de performance. En tant que domaine technique, la photographie présente différentes innovations quant aux outils utilisés. Le photographe se doit d’en maîtriser au moins quelques-uns pour pouvoir suivre la tendance. D’où l’utilité d’avoir une attitude patiente pour acquérir et assimiler les nombreuses nouveautés dans le secteur.

Pour devenir un professionnel du métier, il faut suivre un cursus

Il est assez rare aujourd’hui de rencontrer des photographes autodidactes. La raison est que les formations sont de plus en plus nombreuses qui permettent aux passionnés de la photographie d’en faire leur métier. Comme exemple de parcours, il y a le bac pro photographie, le BTS photographie, le Bachelor photographie, la formation professionnelle Photographie ou encore la formation photo en école nationale de photographie.

Au fur et à mesure de leur parcours, ils peuvent se spécialiser dans un domaine de la photo en particulier. Il y a la photographie de portrait. Ils sont nombreux à être photographe de portrait en Île-de-France et dans le reste du pays.

Quand est-il du salaire ?

Pour la plupart, travailleur indépendant, les photographes professionnels gagnent à titre indicatif, aux alentours de 1 500 €. Toute la difficulté pour le statut de photographe professionnel réside dans le fait que des embauches en tant que salarié n’est pas répandu. C’est ce qui explique la situation d’instabilité à laquelle les professionnels de ce métier doivent faire face dans le quotidien.