Le rôle du jeu dans le développement de l’enfant

16

Le jeu est un élément grossièrement sous-estimé mais essentiel du développement de l’enfant. Et on n’a pas besoin de dépenser une grande somme pour pouvoir jouer, ou faire jouer notre enfant. Le genre de jeu que les plus vieux peuvent se rappeler, le genre où nous avons construit des maisons de fées avec des bâtons et de la mousse, le genre où nous avons joué au foot sur le trottoir jusqu’à ce que nos parents nous appellent pour dîner. Il faut admettre, le vrai jeu concerne l’émerveillement, la créativité, l’exploration, la découverte et la spontanéité. Des douzaines d’études scientifiques ont déjà montré que le jeu est décisif pour le développement de l’enfant et que les enfants en profitent le plus lorsque les parents peuvent fermer les ordinateurs portables et ranger les téléphones et passer du temps avec les plus petits.

Les avantages du jeu pour le développement de l’enfant

Tout d’abord, le jeu stimule l’imagination de l’enfant. Chaque fois qu’un enfant prend une écharpe et la déclare comme une cape de sorcière ou quand un enfant dit « Je suis la maman, tu es le papa, et tu es le bébé » alors qu’elle prépare des tasses de thé et des soucoupes pour ses animaux en peluche, il ou elle est en train d’apprendre. Dans le jeu, il y a toujours un apprentissage. Le jeu, en particulier les jeux de simulation, étirent l’imagination d’un enfant. Chaque fois qu’un enfant crée des histoires autour des rôles qu’il ou elle crée pour eux-mêmes ou leur compagnon de jeu, ils apprennent à penser et à créer dans des méthodes abstraites, au-delà de leur monde. Quand on parle d’apprentissage, le jeu améliore aussi cela. Le jeu de rôle, la fantaisie et le jeu imaginatif aident à développer les capacités cognitives et à stimuler les multiples types d’intelligences. Des études ont montré que le jeu rebranche le cerveau en changeant les connexions des neurones dans le cortex pré-frontal. Sans expérience de jeu libre, ces connexions ne sont pas modifiées. Il y a également le développement de la communication et les compétences sociales. Le jeu permet de nombreuses occasions de développer le langage, la parole et le vocabulaire. Qu’il joue seul, qu’il compose des personnages ou qu’il fasse semblant d’être un super-héros, ou qu’il joue avec les autres, les enfants parlent et écoutent tout en jouant. Le jeu offre également des possibilités d’interactions sociales et de compétences sociales. Plus les enfants sont impliqués dans le jeu, plus ils forment d’interactions et plus la qualité de ces interactions s’améliore. Pendant le jeu, les enfants apprennent à faire partie d’un groupe, à diriger, à suivre des instructions, à négocier et à partager, des compétences essentielles qui détermineront le rendement scolaire futur et la satisfaction de la vie.

Pas avec excès

Malgré les avantages du jeu, il est quand même conseiller de ne pas en abuser. On sait tous ce dicton « Tout excès est vice ». Cela signifie qu’il est préférable aux parents d’établir un emploi du temps et de balancer le temps de jeu et le temps de repos pour le bien de l’enfant.